jeudi 17 novembre 2016

MENSONGE ET DECADENCE

Je veux pas et ne  peux pas passer sous silence ce que Delposo écrit .
Il y a mensonge, à aucun moment le maire n'a dit vouloir rendre un hommage à cet élu ( depuis Mardi, Delposo n'a pas prononcé le nom de Jean Jouandet...)
Il a voulu respecter la famille (Isabelle Jouandet appréciera)
Il a voulu respecter le défunt, alors que durant les séances du CM , Jean Jouandet a été traité de vieux, sourd, on lui a même demandé de s'essuyer la bave aux bords des lèvres ( les enregistrements vidéos sont là....).Je ne parle même pas de gifle.
De quel droit peut-il nous dire vouloir utiliser la mort de Jean Jouandet comme vitrine médiatique et politique?C'est vrai que lui sait faire ça, pas nous.
Alors ,je vais arrêter là.
Le mépris c'est aussi cela.

2 commentaires:

  1. VOUS AVEZ RAISON il aurait du permettre l'hommage puis minute de silence et tout serait rentré dans l'ordre.
    aujourd'hui sur l'indep, il ose reparler de la "gifle" Mr Jouandet n'étant plus là pour lui répondre, c'est moche , qui peut croire qu'un monsieur de 80 ans s'en prend à un jeune vigoureux de 40?
    iL PARLE DE DIGNITE !!! il ne se rappelle plus de sa période d'opposant, il en devient amusant!

    RépondreSupprimer
  2. J’ai pu lire çà et là, que l’opposition active de saint Cyprien, aurait offensé Thierry Delposo ce qui a eu pour conséquence, le départ de celui-ci et de ses brebis de la salle ou devait avoir lieu le conseil municipal.
    Il est important de préciser que la décision d’annuler le conseil municipal est irrespectueuse pour la famille, notamment pour la fille de Jean et Isabelle Jouandet qui malgré sa douleur a marqué de sa présence cette assemblée.
    Avec un quart d’heure de retard Delposo entre avec sa cour tout sourire aux lèvres et annonce qu’ils ont pris la décision d’annuler le conseil municipal.
    A partir de ce moment l’assemblée est une simple réunion, donc informelle, fort justement Jean Claude Montes demande la parole afin de rendre hommage à Jean Jouandet.
    La forte opposition de Thierry Delposo pour imposer une minute de silence, a donné lieu à une altercation verbale avec Jean Claude Montes, Thierry Delposo blessé dans son amour-propre a pris la décision de quitter la salle avec sa cour et l’arrogance qui le caractérise.
    Un discours sincère vaut bien mieux qu’une minute de silence transpirante d’hypocrisie.
    Aujourd’hui je lis sur son facebook public des ignominies plus infamantes les unes que les autres, si la modération est une preuve de sagesse et d’intelligence, Thierry Delposo serait bien inspirer, d’éviter de les laisser publier sur son facebook.
    Comment peut-on arborer un drapeau tricolore sur lequel Marianne figure suivi de plusieurs commentaires ou les insultes régnent.
    Si l’intelligence collective enrichit la connaissance et la valeur de l’homme, l’imbécilité individuelle l’appauvrit, et la réduit au néant quand elle devient collective.

    RépondreSupprimer